Champ Proche 2021 . résidence . La Générale, Paris



IMG_20210331_113958PropreCARRmoinsinterrupteruP


Des cordes de guitare sont traversées par un courant électrique les faisant vibrer de manière autonome. Ces vibrations sont amplifiées mécaniquement en suspendant des tambours aux cordes. Un chant harmonique se développe dans la pièce et évolue en murmuration de fréquences.

Le choix des matériaux est pensé au regard de plusieurs paramètres : éthique, tarif et géolocalisation. Le bois et la peau animale sont donc écartés du projet. L’étude d’une recette a été pensée pour constituer le fût et la membrane du tambour. Une démarche empirique a permis de réaliser une recette finale à base de sucre ordinaire.


IMG_20210331_122217modPROPRE2



IMG_0049_Moment5OUF2moinspouce

Le mélange est déposé, couche après couche, autour d'un support cylindrique.

Ce choix est volontairement opposé à la production d'un objet par moulage, qui contraint une matière dans une forme. Telle la compression d'un signal audio qui réduit sa dynamique.

Le mélange se fige rapidement et prend un aspect lisse et brillant, puis rugueux et mat, au fur et à mesure de la diminution de sa température.


arthurlanottefaure_15833302991462970932424528318160023647401n

La solubilité de la gélatine et du sucre permet à la peau et au fût de rester soudés en séchant. La picturalisation de la membrane transparente en gélatine est produite par l'amidon blanc du fût qui s'est liquéfié par endroit, semblant cristalliser comme dans un marais salant.


Les tests de matériaux et de formes ont été présentés lors du finissage de la résidence, juxtaposés à l'installation des tambours suspendus.

IMG_20210322_214507CLEAN

IMG_20210331_115232Propre




Spectre 2020 . résidence . GRAME, Lyon


IMG_350512

Instrument créé spécialement dans le cadre de « LIPS », résidence de création au GRAME. Tenu comme une perche, ce monocorde est un filtre électroacoustique. Chaque son perçu par le microphone résonne dans la corde avant de pouvoir être entendu au travers d'un casque.


141290833_4008585055819156_2350833204110588194_nPP2

Les sons, recueillis par un dictaphone, sont transmis à un haut-parleur détourné pour exciter une corde tendue le long de la canne.

À l'autre bout, un micro reçoit les sons transformés par les résonances de la corde, qui sont finalement enregistrés sur cassettes.


IMG_35202

Les sons enregistrés sont ensuite diffusés ensemble par quatre lecteurs cassette. Ces derniers sont modifiés pour que la vitesse de lecture varie en fonction de la luminosité.




Tropiques 2019 . performance . Delokigône . Montpellier




IMG_0737nb

Des pointes en métal sont lâchées au dessus d'un panneau de polystyrène : l'instant ou chacune d'elle pénètre le matériau, le son de l'impact amplifié déclenche un larsen couplé à un bruit blanc.




Confluent Currents 2019 . Symposium . Canterbury, Angleterre




kos

La synchronisation est un phénomène bien connu dans lequel des systèmes chaotiques avec des trajectoires et des fréquences oscillantes différentes, convergent vers des systèmes identiques lorsqu'ils sont couplés.

La performance « Confluent Currents » explore ce phénomène en interconnectant deux systèmes de larsens différents (analogique et numérique), permettant aux flux des signaux idiosyncratiques de résonner dans des fréquences inattendues.



Cordes, résistance, électromagnétisme  2019 . installation . GUI, Montpellier



SAM_57942

Déconstruction de la chaîne d'amplification de la guitare électrique :
- éparpillés sur le sol comme des organes, les cordes de la guitare sont détendues jusqu'à ne plus pouvoir sonner ;
- le haut-parleur de l'ampli est placé sous la guitare ;
- l'amplificateur alimente d'autres objets qui font sonner des percussions en fonction du son recueilli par le micro guitare ;
- un fil électrique est rompu et fait traverser l'électricité dans une solution saline, agissant comme résistance.

L’objectif de cette démarche étant de trouver de nouvelles formes et interactions sonores.




Évent 2020 . travail en cours



IMG_25682

Des aimants sont fixés sur la peau d'un tambour et sur un petit moteur électrique en suspension. Les aimants s'attirent et se repoussent avec la rotation du moteur, entraînant des perturbations sur la peau qui rentre en vibration par sympathie.