lundi 25 mars 2019

Arthur Lanotte-Fauré est un artiste sonore basé sur Montpellier. Prenant la forme de dispositifs pour lesquels l'intervention physique est réduite, ses propositions constituent des zones observables de phénomènes discrets. Pratiquant la lutherie expérimentale, il crée et joue avec des instruments auto-construits utilisant l'électromagnétisme, le feedback acoustique et la déformation des matériaux.
Ses recherches ont été présentées sous la forme de concerts ou d'interventions lors de séminaires, dans des espaces tels que la galerie ''Dole''(Ostrava), ''l'Atelier de l'étoile''(Besançon), ''HS63''(Bruxelles) ou la ''Christ Church University''(Canterbury).
Il collabore avec de nombreux musiciens et artistes, tels que Kosmas Giannoutakis, Lauren Rodz, Ryosuke Kiyasu, Jacques Schöenbeck, Antez, Marie Takahashi, Fa cesario, Ayankoko, Reeve Schumacher, etc ; dans le cadre de résidences (LIPS, Zeitlosigkeit), et de projets ponctuels donnant lieu à des enregistrements ou des créations de prototypes instrumentaux.






mardi 19 mars 2019



As shown in the diagram, the guitar strings are pick up by the microphone and the amplifier re-inject the sound into themselves. Thanks also to the magnet, the strings act like a speaker and the resonances with their own re-injected vibrations produce a rich variety of harmonic layouts which evolves dilating by electricity-induced heat. Then the amplifier is no longer connected to the strings but to a modified tape recorder which imitates coarsely the sound I play after a few seconds delay. Its distortive potential as a sound effect should be listened like the recording of a bird vocalization that is slowed down to be studied. Three motors runs according to the music: one that changes the tape playback speed for an instant remix of a previous sound, and two others making rhythms with small bells attached to them. Basically I do a series of techniques, one after the other, as “listen to this”, that shapes the frame of a latent music, although sometimes ones become directly music.

lundi 18 mars 2019


À partir de l'idée "qu'est-ce qu'une guitare" j'ai développé un instrument plutôt qu'un jeu musical, comme une technique de perception, de construction et d'interprétation du réel et de collaboration avec l'extérieur.

Je veux exprimer au dehors "écoutez ceci" plutôt que "pourquoi?", autrement il serait forcé de me répondre de la même manière.
Les objets que l'on nomme peuvent être des points de résonance de la matière et de son spectre infini-fini et continu-discontinu. Depuis ses multiples harmoniques, construire des liens musicaux pour rendre sensible ceux qui existent matériellement dans l'instrument.
Les cordes d'une guitare changent de forme et s'allongent quand on les frotte.