Arthur Lanotte-Fauré étudie le fonctionnement des sons naturels afin d’imaginer des concepts, dispositifs ou instruments permettant la découverte de nouveaux sons.

La disponibilité des matériaux, les moyens de production d’électricité, rendre audibles les flux comme le vent, l'électricité, l'eau et le magnétisme sont des thèmes importants dans sa recherche artistique.

Ses travaux sont présentés sous la forme de concerts et d'installations dans des lieux tels que la galerie Dole (Ostrava), l'Atelier de l'Etoile (Besançon), HS63 (Bruxelles), Christ Church University (Canterbury), Grame (Lyon) ou Walcheturm (Zürich). Il échange avec des artistes tels que Kosmas Giannoutakis, Léo Collin, Rachel Bader, Fa Cesario, Emmanuel Rébus, Ryosuke Kiyasu, Jacques Schöenbeck, Antez ou Marie Takahashi dans le cadre de duo musicaux et de spectacles sonores.